Search
Close this search box.

Seriez-vous un regfish?

De nos jours, les tables de poker en ligne sont infestées de réguliers. Même aux petites limites, les tables sont remplies de joueurs décents. Heureusement, parmi ceux-ci se trouvent ceux que j’aime appeler regfish (ou tagfish). Les regfish sont des joueurs qui jouent un gros volume de mains, qui ont des statistiques comparables aux meilleurs joueurs de la limite, mais qui ont beaucoup de difficulté à faire de l’argent autrement que par le rakeback. Ils jouent généralement trop de tables et sont sur le pilote automatique la majorité du temps. Vous vous reconnaissez? Voici 5 indices permettant de déterminer si vous faites partie de cette catégorie de joueurs.

1. Vous appliquez mal les notions apprises

Personne ne questionne la volonté des tagfish. La majorité d’entre eux joue un nombre impressionnant de mains. Plusieurs sont membres de forum de discussion, sont abonnés à des sites de coaching ou lisent des livres de poker. Malheureusement, c’est au moment d’appliquer les notions apprises que les regfishs échouent lamentablement.

Par exemple, si un regfish apprend  dans une vidéo qu’il doit 3better davantage, il le fera probablement dans des situations douteuses ou avec les mauvaises mains, sans vraiment se questionner.

En d’autres mots, le tagfish essaie d’apprendre quoi faire, mais a de la difficulté à savoir quand et surtout pourquoi le faire.

2. Mauvaise analyse des statistiques

Si vous jouez en ligne, vous affichez probablement les stats de vos adversaires. C’est un outil essentiel et tout joueur sérieux devrait s’en servir. Cependant, les regfishs utilisent mal les informations recueillies.

Récemment, un joueur a tenté de justifier son jeu sur la river en me disant que son adversaire jouait 22/17. Bien que le vpip et le pfr soient très utiles, ils ne peuvent pas servir, seuls, à justifier un jeu postflop. Les joueurs 22/17 ne jouent pas tous de la même façon. Bien qu’ils aient des statistiques préflop similaires, ils ont tous des tendances distinctes et des styles différents postflop. Certains 22/17 check-raise le flop 3% du temps, d’autres 14%. Certains sont des purs calling station après le flop tandis que d’autres sont très agressifs.

3. Décent préflop, mauvais postflop

La majorité des tagfishs sont très décents préflop mais ont de la difficulté à tirer leur épingle du jeu après le flop. La raison est bien simple : le jeu préflop est très facile, s’apprend presque par cœur et ne demande pas de réflexions poussées. Les regfishs ont généralement joué assez de mains dans leur vie pour savoir quoi faire et quoi ne pas faire dans la majorité dans situations avant le flop. C’est lorsqu’une situation devient plus complexe et demande davantage de réflexion que le regfish perd ses moyens.

4. Vous manquez de considération pour les autres joueurs dans la main

Commençons avec un exemple bien simple :

Un joueur relance en MP (middle position) et vous êtes au CO (cut-off, une position avant le bouton) avec 75s. Devez-vous appeler?  La majorité des regfish répondront à cette question par oui ou non alors que la réponse dépend de plusieurs facteurs. Non seulement la réponse à cette question dépend du joueur qui a relancé en MP, elle dépend aussi des joueurs qui sont à votre gauche. Si le joueur immédiatement à votre gauche, c’est-à-dire le joueur au bouton, est un bon régulier agressif qui 3bet régulièrement, caller au CO est mauvais. S’il 3bet, vous devrez folder. Si le bouton appelle, vous perdrez aussi l’avantage positionnel pour le reste de la main et devrez jouer hors position contre un bon joueur. Maintenant, même scénario, mais substituons le bon régulier au bouton par un nit qui joue 14/7. Le call devient beaucoup plus défendable, puisque rarement le bouton entrera en jeu et sera un facteur.

Comme mentionné dans l’introduction, les regfishs jouent sur l’autopilote. L’exemple précédent illustre bien comment les détails font la différence entre un bon joueur et un tagfish.

5. Vous pensez au range du vilain, mais peu au vôtre

Penser au range du vilain est l’une des premières choses que l’on apprend lorsqu’on souhaite s’améliorer au poker. Le hand reading est à la base de tout raisonnement. Cependant, il faut aussi savoir penser à son propre range. À tout moment au cours d’une main, il est primordial de savoir ce que l’on représente, afin d’avoir une idée de ce que notre adversaire pense que l’on a.  Il devient aussi beaucoup plus facile de mettre un joueur sur un range quand on connait notre propre range perçu.

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou l’autre des points précédents, ne vous inquiétez pas. Tous les joueurs ont des lacunes. La bonne nouvelle, c’est que celles-ci sont curables. Dernier conseil : n’essayez pas de corriger tous ces points lors de votre prochaine session. Visez un aspect précis en concentrez-vous sur celui-ci. Réfléchissez bien chaque fois que c’est à vous de jouer, et ce, même dans les situations qui semblent banales. Bonne chance à vous!

PrincePoker

50 $ en argent et tickets!

Les nouveaux joueurs sur GG Poker profitent d'un forfait d'argent et de tickets gratuits de 50 $ pour tout dépôt de 20 $ en plus! Ils peuvent aussi choisir un 100% up to 600 $:

output-onlinepngtools

1500 $ gratuits pour une 1h!

Golden Tiger Casino offre l’un des bonus les plus intéressants du net, soit un cadeau de 1 500$ sans dépôt nécessaire pour 1h! Gardez vos profits jusqu'à 100 $.

dice1
dice1