Isai Scheinberg obtient la peine minimale pour les opérations illégales de PokerStars

Voilà désormais bientôt 10 ans qu’un véritable tremblement de terre aura secoué l’industrie du poker en ligne. Alors florissante, cette dernière était bouleversée du jour au lendemain, les joueurs se connectant à leur site favori pour découvrir une alerte du FBI, les géants du jeu étant accusés d’opérations illégales en sol américain.

Depuis, tous les accusés ont fait face à la justice. Tous, sauf un, alors que Scheinberg, fondateur et jadis PDG de PokerStars, demeurait en cavale de l’autre côté de l’Atlantique. C’était jusqu’à tout récemment, alors que l’homme de 73 ans, suite à une entente avouée avec le département de la justice, débarquait en sol américain pour y être arrêté. Il plaidait par la suite coupable aux accusations d’offre illégale de jeu qui pesaient contre lui.

La stratégie de l’homme aura possiblement porté ses fruits. En effet, la sentence qui vient d’être prononcée est pour le moins clémente. Scheinberg a reçu une amende de $30,100 et évite la prison, le juge affirmant que son temps a déjà été servi.

L’avocat de Scheinberg a soutenu qu’il méritait une peine plus clémente parce que PokerStars s’était mobilisé et avait réparé les torts dévastateurs de ses rivaux, qui n’avaient pas réussi à séparer les fonds des joueurs de ceux des opérations avant le Black Friday. PokerStars a fourni l’argent qui a permis aux joueurs de Full Tilt et d’Ultimate Bet/Absolute Poker de recevoir finalement leurs soldes gelés. Vraisemblablement, l’argument a été bien reçu par le juge.

«Je ne cautionne pas ce que vous avez fait, mais le monde est fait de gens faillibles», a déclaré le juge. « C’était une grosse erreur, mais cela ne devrait pas ruiner ce qui reste de votre vie. »

L’accusé s’est évidemment réjoui de la sentence : «Je suis heureux que le juge Kaplan ait décidé aujourd’hui de ne pas imposer de peine de prison dans mon cas.

PokerStars a joué un rôle important dans la création de l’industrie mondiale du poker en ligne, aujourd’hui réglementée, en gérant une entreprise honnête et transparente qui a toujours traité ses joueurs de manière équitable. Je suis particulièrement fier qu’en 2011, lorsque PokerStars a quitté les États-Unis, tous ses joueurs américains ont été immédiatement été remboursés. En effet, PokerStars a remboursé des millions de joueurs qui disposaient de fonds sur d’autres sociétés en ligne et qui ne pouvaient pas ou ne voulaient pas rembourser ces joueurs.»

Rappelons que Scheinberg a vendu PokerStars pour 4.9 milliards à David Baazov et Amaya en 2014. Probablement qu’il a payé son amende sur son chemin de sortie du Palais de justice!

PrincePoker vous offre la meilleure sélection de bonus de poker pour les plus populaires salles offertes sur le net! Visitez notre liste de casinos en ligne les plus populaires et trouvez-y vos jeux préférés en un instant avec les meilleurs bonus en ligne! Certaines salles vous offrent de l’argent entièrement gratuit pour tester leur logiciel. Impossible d’y perdre!  

PrincePoker

output-onlinepngtools

1500 $ gratuits pour une 1h!

Golden Tiger Casino offre l’un des bonus les plus intéressants du net, soit un cadeau de 1 500$ sans dépôt nécessaire pour 1h! Gardez vos profits jusqu'à 100 $.

100 $ en billets gratuits!

La salle ayant le vent dans les voiles vous offre 100$ de billets de tournois gratuits! Les parties les plus faciles du net. Dépôts et retraits faciles!

dice1
dice1