Search
Close this search box.

Au tour de Bryn Kenney de faire l’objet de graves accusations de triche

Après les accusations publiques déposées par Alex Foxen contre Ali Imsirovic la semaine dernière, la boite de Pandore des soupçons de triche dans la communauté des plus hautes parties offertes en ligne est désormais bien ouverte. Le joueur de poker professionnel et double vainqueur du bracelet WSOP Martin Zamani affirme avoir fait partie d’un réseau de tricheurs de poker en ligne dirigé par Bryn Kenney, le plus grand vainqueur de tournois au monde et un habitué des parties nosebleed.

L’élément déclencheur de cette saga fut les tweets d’Alex Foxen  affirmant que l’actuel favori pour le titre de joueur de l’année, Ali Imsirovic, était un tricheur. Foxen a accusé Imsirovic de multicomptes et d’utilisation d’assistance en temps réel (RTA), tout en étant également l’un des joueurs bannis sur GGPoker. «Ali est un tricheur connu de presque tous les membres de la communauté des joueurs de haut niveau, mais sans preuve irréfutable, la plupart restent silencieux», a déclaré Foxen.

Les tweets de Foxen ont été corroborés par Justin Bonomo, qui a déclaré qu’on lui avait dit que les joueurs bannis s’étaient rendus coupables de tout, de la consultation de graphiques préflop à l’utilisation occasionnelle de RTA, en passant par une collusion totale avec une écurie de poulains qui utilisaient également la RTA. Bonomo a déclaré qu’il avait perdu plus d’un million de dollars dans ces parties louches, et que si Ali était le deuxième plus grand contrevenant, le principal coupable était un joueur dont le prénom commence par «Ja». Bien qu’il n’ait pas donné de détails, d’autres n’ont pas tardé à citer Jake Schindler, qui a ironiquement remporté l’événement Super High Roller Bowl susmentionné pour 3,2 millions de dollars et qui est également un ancien gagnant du titre de joueur de l’année.

Jamais deux sans trois? L’histoire ne s’est pas arrêtée là, alors que Martin Zamani a participé au podcast de Doug Polk pour parler de son ancien bailleur de fonds Bryn Kenney. Kenney, qui est au coude à coude avec Bonomo pour la tête de la liste des joueurs les plus récompensés de l’histoire du poker avec 57,5 millions de dollars de gains, aurait dirigé une écurie de joueurs avec une véritable mentalité de culte.

Jeudi, Zamani a accusé Kenney d’avoir engagé des «chevaux» pour travailler en groupe afin de s’associer dans des parties de poker en ligne. Ce faisant, Zamani, qui a rencontré Kenney par l’intermédiaire du champion WPT Dennis Blieden, qui purge actuellement une peine de 6,5 ans de prison pour avoir détourné 2,7 millions de dollars, a admis qu’il faisait partie d’un groupe de joueurs qui auraient escroqué des millions de dollars à d’autres joueurs, mais il dit vouloir faire amende honorable.

Parmi les tactiques de tricherie citées par Zamani figurent la collusion forcée dans les satellites, le ghosting et l’assistance en temps réel (RTA), pour n’en citer que quelques-unes. Les conditions dans lesquelles la tricherie s’est déroulée sont sans doute plus captivantes. Zamani, qui a admis être défoncé pendant le podcast, a donné aux téléspectateurs et à Polk l’impression que Kenney dirigeait, en quelque sorte, une secte. Ceux qui faisaient partie de la tricherie présumée en ligne sur GGPoker et partypoker étaient, comme le prétend Zamani, tenus de faire ce qu’on leur disait ou d’être virés de l’entente de staking. Cela impliquait soi-disant de mener le style de vie que Kenney voulait qu’ils mènent, y compris suivre un régime végétalien et obéir aux exigences de Kenney.

La situation ne s’arrête pas là. Kenney aurait en effet demandé à Zamani d’aller visiter une shaman. «On parle de trucs et elle me dit : Je pense que tu as besoin de te purifier. On va faire le Kambo, ça s’appelle le Kambo, ça te nettoie, c’est bon pour toi, c’est un peu violent. Elle met de l’encens sur ta peau et ça fait des cloques. Elle coupe ensuite l’ampoule avec un couteau pour que tes pores soient ouverts et ensuite elle prend le poison de la grenouille et te le met dessus.»

Est-ce que les parties hautes mises sont pourries de l’intérieur? Chose certaine, la parole est désormais aux accusés dans toute cette histoire qui donne un coup dur à la réputation des individus visés, mais aussi de l’industrie de poker en ligne en général.

PrincePoker vous offre la meilleure sélection de bonus de poker pour les plus populaires salles offertes sur le net! Visitez notre liste de casinos en ligne les plus populaires et trouvez-y vos jeux préférés en un instant avec les meilleurs bonus en ligne! Certaines salles vous offrent de l’argent entièrement gratuit pour tester leur logiciel. Impossible d’y perdre!

PrincePoker

50 $ en argent et tickets!

Les nouveaux joueurs sur GG Poker profitent d'un forfait d'argent et de tickets gratuits de 50 $ pour tout dépôt de 20 $ en plus! Ils peuvent aussi choisir un 100% up to 600 $:

output-onlinepngtools

1500 $ gratuits pour une 1h!

Golden Tiger Casino offre l’un des bonus les plus intéressants du net, soit un cadeau de 1 500$ sans dépôt nécessaire pour 1h! Gardez vos profits jusqu'à 100 $.

dice1
dice1